the good wife Index du Forum

the good wife
Forum consacré à la série The good wife avec Julianna Margulies, Matt Czuchry, Archie Panjabi, Josh Charles, Christine Baranski, Chris Noth

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Le forum ferme ses portes! 
Chers membres, 
Je vous informe que le forum fermera ses portes à la fin de la diffusion américaine de la saison 6 de The good wife
Merci à tous d'y avoir posté!
Page ciné...
Aller à la page: <  1, 2, 318, 19, 2032, 33, 34  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    the good wife Index du Forum -> the good wife -> Lockhart & Gardner
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Whisper6


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2011
Messages: 3 278

MessagePosté le: Sam 30 Juin - 05:22 (2012)    Sujet du message: Page ciné... Répondre en citant

Elisabeth a écrit:


Non, je te rassure, si on a vu les Aliens, ça ne change rien, le film est toujours aussi mauvais  Mr. Green  Vaut vraiment mieux regarder Alien , aliens et même les deux derniers que ce Prométheus. Moi j'ai trouvé ça nul,limite nanar ( dès le retour au vaisseau ça dérape. le début du film est pas mal) avec un discours mystique en toc  Laughing  


Limite nanar, t'es un peu dure.  Mr. Green  Et pour le discours toc et cliché, c'est celui d'Avatar qui m'a fait cet effet.  Mr. Green  même si je reconnais que le scénario de Prometheus peut être convenu pour certaines péripéties. Mais c'est un choc visuel. Enfin, au moins, pour moi. Je trouve aussi qu'il a quelque chose de grandiose Wolfinette. Wink




Je l'ai enfin vu et il m'a bien plu personnellement.  Cool  @ Wolfinette: C'est dans l'univers d'Alien mais ce n'est pas dans le même ton. Le premier était un film de SF et d'horreur, avec beaucoup d'angoisse, sombre visuellement; ici, c'est un film de pure SF même s'il y a des clins d'oeil à la saga Alien. Le premier Alien reste mon préféré mais j'aime le second également, musclé, avec plein d'action et inquiétant aussi. Mais Prometheus est un très beau film visuel (et encore je ne l'ai pas vu en 3 D), on reconnait la "patte" de Ridley Scott, son esthétisme, les décors sont magnifiques, la photo aussi. J'ai vraiment "kiffé" la scène  David voit toutes les galaxies autour de lui en virtuel. Mais dès que je vois des galaxies et des planètes, dans le vide intersidéral, moi, ça me fait craquer  Mr. Green  La distribution est bonne, M. Fassbender est un excellent androïde, même si certains membres de l'équipage sont assez convenus ou déjà vus. Mais j'ai apprécié cette nouvelle mythologie et s'ils sont prêts à continuer à l'explorer, moi je les suis, David et Naomi Rapace.^^ idris Elba est très bien aussi.

Le scénario n'amène pas toutes les réponses que les fans attendaient, mais j'avoue que je ne m'attendais pas à les avoir toutes, ni même beaucoup d'ailleurs ! On n'en sait toujours pas beaucoup plus sur "les Ingénieurs" et pourquoi
ils ont créé la Terre pour ensuite changer d'avis. Et le seul survivant décide de tous les bastonner sans rien expliquer...
Le scénario appelle d'autres questions; c'est bien du Damon Lindeloff ça ! Malgré tout, et même si le scénario a été critiqué, il y a quelque chose qui m'a plu la dedans et qui est bien passé. 

@ Calypso: Merci pour les clips vidéos sur la compagnie Weyland.  Wink  C'est intéressant. Ha, et j'y ai reconnu Guy Pearce cette fois-ci, alors que je ne l'avais pas du tout reconnu dans le film sous une tonne de maquillage.
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 30 Juin - 05:22 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Calypso
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 1 536
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam 30 Juin - 10:11 (2012)    Sujet du message: Page ciné... Répondre en citant

Ah oui Guy Pearce, je ne l'avais absolument pas reconnu non plus dans le film! J'ai percuté après coup en voyant le marketing viral qu'il était dans le film lol Laughing
Je trouve aussi que Fassbender est excellemment bien utilisé dans ce film...c'est lui qui s'en sort le mieux à mes yeux, Noomi et Charlize font le job, Idris Elba que je ne connaissais pas à attirer mon attention dommage qu'il n'y ait pas d'espoir à priori de le voir dans le 2 ...j'aurai aimé que sa relation avec Charlize soit plus développé... Mr. Green


 
Citation:








 Le scénario appelle d'autres questions; c'est bien du Damon Lindeloff ça ! Malgré tout, et même si le scénario a été critiqué, il y a quelque chose qui m'a plu la dedans et qui est bien passé.









Quelque chose de très lostien! Mr. Green   J'ai beaucoup aimé perso tout le questionnement sur la religion...le pourquoi avons nous été créé? et surtout la question plus actuelle de: pourquoi après nous avoir créé notre créateur voudrait nous détruire? Evidemment je ne suis pas croyante donc pour moi c'est très simple : la nature se retourne contre ce qui est nuisible pour elle mais pour les gens qui croient en un dieu je trouve la question intéressante...pourquoi l'être ou les êtres qui nous ont créé auraient changé d'avis entre temps et voudraient nous détruire maintenant? En plus j'aime beaucoup la scène du début qui amène à plein d'interprétations...on se demande si l'être qui a créé la vie l'a réellement fait volontairement...on dirait qu'il a juste bu un truc contaminé et que ça la détruit et que de cette destruction est née une autre forme de vie....et donc dans ce cas ce serait un pur hasard... j'aime aussi que quand preuve est faite dans le film que nous n'avons pas été créé par un dieu mais par ces sortes d'ancètres, Noomi Rapace s'entête à porter la croix de son père...parce que ça n'obéit à aucune logique mais que quand tout va mal l'homme a besoin de croire en quelque chose...

Quelque chose d'autre que je trouve bien vu...les femmes ont le sens de la survie c'est elles qui donnent la vie c'est elles qui choisissent tjs la vie dans le film...alors que les hommes sont dans le trip héros, le sacrifice, la destruction...j'pense que c'est assez bien vu. D'autant que le seul homme qui veut vivre ça passe par une idée de toute puissance...(Weylland)

Tiens d'ailleurs en y réfléchissant je suis entrain de me dire que le thème du film c'est vraiment autour de l'idée de "donner la vie" ...et la scène ou Noomi accouche et veut se débarrasser de son "bébé" fait écho à ça...et si la créature à laquelle on donne naissance ne nous convient pas? Qu'est-ce qu'on en fait? On s'en éloigne? On la détruit?

Un autre truc qui me fait délirer c'est qu'on critique beaucoup le scénar de Prometheus alors qu'on ne critique jamais celui d'Avengers... Shocked c'est parce qu'il n'y en a pas peut-etre! Laughing Mr. Green

_________________


Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2011
Messages: 759
Localisation: Pays de la Loire

MessagePosté le: Sam 30 Juin - 16:58 (2012)    Sujet du message: Page ciné... Répondre en citant

Limite nanar , je maintiens, Whisper. J'ai même pensé PENDANT le film que Ridley devrait demandre à James comment on fait pour raconter une histoire Rolling Eyes Question scénario, je suis désolée, mais pour faire mieux que Cameron, faut se lever de bonne heure.Et Cameron ne fait pas dans le cliché , il fait dans le mythe, c'est assez différent Wink
Je suis d'accord pour dire que visuellement, Promethéus offre de belles choses. Ridley Scott sait faire des images, personne ne peut dire le contraire. Mais il ne sait pas raconter une histoire. Le dernier exemple en date étant son calamiteux Robin des bois, avec pourtant mon Russell! Mr. Green
Et même Gladiator, film que j'adore, a de bons trous d'air! bon, il se trouve que ça sert le propos et que ça transforme le film en méditation métaphysique , donc cool. Kingdom of Heaven j'en parle même pas. Jamais pu supporter Blade runner; qui m'ennuie, j'ai dormi à American gangster.Son meilleur film, c'est Alien.
Et Prometheus, après un début très beau en effet, se barre en grand n'importe quoi, dès la scène du retour au vaisseau, vraie bonne scène de nanar! Laughing Les personnages secondaires n'existent tout simplement pas, on a une série de dialogues hallucinants, style on va faire des groupes de deux...Rien ne fonctionne.Ah! la scène où le pilote du vaisseau prend une décision sortie de nulle part et complètement incohérente, amenée par rien: un must! lol Et le personnage d'Elisabeth, malgré son superbe prénom, au secours Laughing Bon, je reconnais, je n'aime pas l'actrice.Mais la pauvre n'a pas grand chose à défendre non plus! Tout comme Charlize Theron, inutile carrement.Disons que l'on a l'impression davantage de se trouver devant le pilote d'une série télé, plutôt que devant un film, hélas.
Quant à cette hypothèse créationniste de bazar, oui ça m'a énervée. Au moins , dans Avatar, on est dans la SF pure, on ne prétend pas parler de la création de l'homme.Ce discours religieux m'a insupporté, je le reconnais volontiers!
J'en suis la première désolée, car j'aime les Aliens, ( évidemment c'est le 2 mon préféré, on a compris que je suis très fan de l'univers de Cameron ), et j'espérais beaucoup de ce film.
_________________


Revenir en haut
Calypso
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 1 536
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam 30 Juin - 17:49 (2012)    Sujet du message: Page ciné... Répondre en citant

Alors je ne vais pas critiquer Cameron parce que j'aime beaucoup aussi, du moins Titanic et Avatar!
Mais pour la défense de Ridley Scott tu ne cites pas mes préférés qui sont:
-Thelma & Louise
-La chute du faucon noir
-Les associés
-Mensonges d'état

Après je dois dire que même si j'ai vu les 3 1ers Aliens, je n'en suis pas plus fan que ça et quand j'ai été voir Prometheus je n'en attendais rien je ne savais meme pas qu'il y avait un lien avec Alien...j'avais juste vu que Lindelof avait écrit le scénar et je trouvais la bande annonce potable pour un blockbuster...donc en gros j'avais aucune attente...ça aide à ne pas être déçue! Wink
_________________


Revenir en haut
Whisper6


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2011
Messages: 3 278

MessagePosté le: Sam 30 Juin - 18:59 (2012)    Sujet du message: Page ciné... Répondre en citant

@ Calypso: tu es intervenue plus promptement que moi mais j'allais aller dans ce sens et avec ces films aussi.  Mr. Green Je ne vais pas non plus opposer Ridley Scott à J. Cameron car j'aime beaucoup aussi ce dernier, notamment Titanic, Terminator 1 et 2, et Aliens 2 le retour.


@ Elisabeth: Cameron est un bon conteur en effet mais Ridley Scott n'est pas scénariste et tu sembles lui reprocher certaines faiblesses scénaristiques dans Prometheus. On pourra toujours lui reprocher alors de ne pas savoir choisir les bons scénarios  Mr. Green  mais, bon. C'est un réalisateur que j'aime beaucoup. J'ai un souvenir lointain de certains films (comme les Duellistes) donc je ne vais pas revenir dessus. Mais j'ai beaucoup aimé Alien, Blade Runner est lent, c'est vrai (ha, il y a aussi mon Big chouchou de l'époque H. Ford et Ruger Hauer y est bien aussi) et le film est très beau avec une ambiance prenante et le thème de la création et des Répliquants intéressants. J'aime aussi les films cités par Calypso: Thelma et Louise, La Chute du Faucon Noir et Mensonges d'État. J'ai vraiment aimé Gladiator, même si le film a peut être un peu de "mou" (et encore) dans certaines scènes (mais je l'ai vu plusieurs fois depuis et du coup, je les vois moins ou plus) et Russel Crowe y est magistral ! J'ai bien aimé aussi, pour toutes sortes de raisons (y compris Russell et la Provence), Une grande année. C'est un film très plaisant.


Nanar ? Pour avoir vu je ne sais combien de nanars de SF ou d'horreur, je trouve le film très au dessus.


Elisabeth a écrit:


 Et Cameron ne fait pas dans le cliché , il fait dans le mythe, c'est assez différent  Wink  


Quant à cette hypothèse créationniste de bazar, oui ça m'a énervée. Au moins , dans Avatar, on est dans la SF pure, on ne prétend pas parler de la création de l'homme.Ce discours religieux m'a insupporté, je le reconnais volontiers! 


Mouais, peut être, si tu veux.... Mais pourquoi Prometheus ne ferait pas dans le mythe, même si tu n'aimes pas ce mythe là ? Pour Cameron, ça dépend des films. Mais encore faut-il aimer le mythe dont il parle peut être. Titanic, OK, je veux bien. Mais je n'accroche pas du tout à ce qu'il nous propose dans Avatar. C'est personnel, je le reconnais aussi, mais ce genre (la mère nourrissière, le bon sauvage qui vit en intelligence avec son environnement, etc.) ne m'a jamais ni convaincu ni accroché, comme toi qui n'aime pas le discours religieux. Pour le reste, la narration est solide mais, à part l'histoire de l'Avatar qu'on emprunte, qui est intéressante, et le côté visuel du film, j'ai trouvé ça classique. Les gentils sont gentils, les méchants sont méchants et cupides,...bon, ça fonctionne mais j'ai pas été enthousiasmée non plus. Et on peut être dans la SF pure et parler des origines de l'homme. J'ai bien ce questionnement.


Par ailleurs, j'attendais moins de Prometheus que toi certainement.  Wink  Même si c'était dans l'univers d'Aliens, je ne m'attendais pas y retrouver le même ton. Pour les acteurs de Prometheus, M. Fassbender est excellent, c'est lui qui s'en sort le mieux en effet, et les autres font leur job, comme tu dit Calypso. Idris Elba a aussi une bonne présence. Elisabeth: je ne suis pas fana de Naomi Rapace non plus. 

Calypso a écrit:


 J'ai beaucoup aimé perso tout le questionnement sur la religion...le pourquoi avons nous été créé? et surtout la question plus actuelle de: pourquoi après nous avoir créé notre créateur voudrait nous détruire? Evidemment je ne suis pas croyante donc pour moi c'est très simple : la nature se retourne contre ce qui est nuisible pour elle mais pour les gens qui croient en un dieu je trouve la question intéressante...pourquoi l'être ou les êtres qui nous ont créé auraient changé d'avis entre temps et voudraient nous détruire maintenant? 






Oui, moi aussi, j'ai aimé ce questionnement: pourquoi nous avons été créés et pourquoi notre créateur s'est retourné contre nous. L'hypothèse que tu soulèves est peut être la bonne mais détruire toute sa création et des millions d'hommes, qui ne sont pas tous coupables...la méthode est radicale. Et quel est leur rapport exact avec les Aliens ? Dans le premier Alien, on voit encore le cadavre d'un autre Ingénieur dans son vaisseau. Ceux-ci risquent de tout détruire où ils passent, ce sont des créatures incroyablement puissantes, robustes et sans états d'âme. Mais j'aimerais une autre explication, moins convenue ou classique peut être. Quant à la nature, elle se retourne peut être contre ce qui est nuisible: mais là, c'est son créateur qui se retourne contre la vie créée.



Calypso a écrit:


 En plus j'aime beaucoup la scène du début qui amène à plein d'interprétations...on se demande si l'être qui a créé la vie l'a réellement fait volontairement...on dirait qu'il a juste bu un truc contaminé et que ça la détruit et que de cette destruction est née une autre forme de vie....et donc dans ce cas ce serait un pur hasard... j'aime aussi que quand preuve est faite dans le film que nous n'avons pas été créé par un dieu mais par ces sortes d'ancètres, Noomi Rapace s'entête à porter la croix de son père...parce que ça n'obéit à aucune logique mais que quand tout va mal l'homme a besoin de croire en quelque chose... 

 
Sur le moment, je m'étais posé la question de la création de la vie avec cet être, au début, avant de comprendre que c'est là d’où ça venait !^^ Je ne sais pas si c'est le hasard car on voit un vaisseau qui s'en va et on peut penser qu'on l'a posé là express pour sa mission et son sacrifice. Mais c'est peut être plus compliqué que cela. Pour Elisabeth, je peux comprendre qu'elle continue de croire en la religion et de porter la croix car même si les Ingénieurs ont créé la vie sur Terre, qui les a créés eux, comme elle se le demande ? Il peut toujours y avoir encore un Dieu derrière. Aussi, j'ai trouvé sa "persistance" crédible et intéressante.


Pour les femmes, oui, en effet et c'est un vieux thème récurrent. Elles sont montrées choisissant la vie car elles la donnent et y sont attachées plus "charnellement" ainsi qu'à leurs enfants.

_________________


Revenir en haut
Calypso
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 1 536
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam 30 Juin - 21:01 (2012)    Sujet du message: Page ciné... Répondre en citant




 
Citation:



  Elles sont montrées choisissant la vie car elles la donnent et y sont attachées plus "charnellement" ainsi qu'à leurs enfants.



Ben là pas vraiment justement parce que son enfant n'est pas vraiment ce à quoi elle s'attend (ça renvoie aussi à l'idée que les architectes sont déçues de leurs nous, leurs descendants)...pour elle c'est un monstre et après l'avoir sorti d'elle même elle essaye de le détruire...c'est ça qui est intéressant...ça renvoie à l'idée que nos ancêtres nous ont créé avant de chercher à nous détruire...nous n'étions très probablement pas à la hauteur de leurs espérances...en tout cas c'est une option!


 
Citation:



 Et quel est leur rapport exact avec les Aliens ? Dans le premier Alien, on voit encore le cadavre d'un autre Ingénieur dans son vaisseau. Ceux-ci risquent de tout détruire où ils passent, ce sont des créatures incroyablement puissantes, robustes et sans états d'âme.




On voit à la fin un Alien sortir d'un de nos ancêtres après s’être fait bouffer par l'enfant d’Élisabeth...j'ai tendance à penser que  les Aliens ont des gènes humains, ils sont issu d'un croisement entre des gènes humains et la substance noire....pour moi c'est la même métaphore que LOST (et Avatar) la substance noire que touche le mari d'Elisabeth et qui est à l'origine du "bébé monstre/Alien" c'est le pétrole...et c'est ça qui a rendu les hommes monstrueux (des Aliens quoi!) ...le vaisseau et la substance noire qui est montrée comme une arme de destruction massive...l'arme qui va être utilisée pour détruire l'humanité...cf. le pourquoi de la guerre en Irak...etc... pour moi c'est tjs le même thème...dans Avatar c'est la même chose avec la substance présente chez les "aborigènes" et dont les américains ont besoin...

Elisabeth (du forum lol  Mr. Green ) je suppose que quand tu parles de mythe tu veux dire que dans Avatar c'est réussi alors que dans Prometheus c'est mal fait? 
Je préfère perso Avatar à Prometheus, mais je crois que ça tient plus au fait que dans Avatar on s'attache bcp au perso de Sam Worthington alors que dans Prometheus y'a aucun perso auquel on tient vraiment...c'est plus froid comme oeuvre...plus proche de 2001 l'odyssée de l'espace ...

_________________


Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2011
Messages: 759
Localisation: Pays de la Loire

MessagePosté le: Dim 1 Juil - 04:46 (2012)    Sujet du message: Page ciné... Répondre en citant

Je ne vois pas vos spoilers, les filles Question ça ne s'affiche pas..

@Calypso: oui, j'aime bien aussi "La chute du faucon noir". "Les duellistes" était beau."Thelma et Louise": bof Wink Mensonges d'Etat, bof,
le pire, c'est que je vais voir els films de Ridley ( en plus, il fait beaucoup tourner Russell ) , et que je suis souvent déçue !
Sinon, c'est clair, pas d'attente, pas de déception, je le reconnais! Mr. Green

@Whisper: une histoire se raconte surtout avec la mise en scène et le montage, pas seulement avec le scénario, mais c'est sûr que dans Prometheus, le scénario est mauvais, surtout dans le developpement des personnages.
Gladiator fait partie de mes films cultes, je l'adore, mais il a des défauts , et au niveau du pesronnage d eMaximus, il doit beaucoup à Russell Crowe, qui a écrit la plupart des dialogues de Maximus- lui a inventé une enfance etc-
Scott est un réalisateur qui fait de la belle image, on ne peut pas lui enlever ça, et c'est aussi pour ça que je vais voir ses films Wink

Le mythe chez Cameron, c'est l'amour plus fort que la mort,le héros, qui est d'ailleurs souvent une héroïne et son parcours initiatique :c'est ce genre d'invariant universel que je voulais souligner en disant que ce n'était pas des clichés mais des mythes, comme Ulysse ou d'autres héros mythologiques.Quand tu dis "c'est classique" , oui, ce'st parce que ec sont des figures familières issues des mythes anciens, mais ce n'est pas "simpliste" , contrairement aux apparences.
Alors, Avatar.. lol
D'abord, Avatar, c'est "Danse avec les loups" mâtiné de Pocahontas: l'histoire mythique de l'arrivant qui va partager une autre culture et devenir plus autochtone que les autochtones par passion pour cette culture.
Ce'st le parcours initiatique et le renversement des valeurs qui est intéressant dans ce genre d'histoire.
le côté "écolo" dans Avatar, ne m'a pas gênée, parce que je l'ai trouvé secondaire, j'ai été bien davantage intéressée par l'histoire de ce Marine paralysé,qui va prendre la place de son frère mort, et opérer une véritable renaissance, après sa "chute" .
J'ai trouvé génial que l'on soit , spectateurs, en place de cet homme , assis dans son fauteuil, et nous dans notre fauteuil de cinéma, en partance pour une expérience sensorielle inconnue.
J'avais écrit ça dans Allociné, et ouvert un sujet sur le film:

http://www.allocine.fr/communaute/forum/message_gen_nofil=594019&cfilm=61282&refpersonne=&carticle=&refserie=&refmedia=.html

Posté le 02/01/2010 à 18:01


Jake Sully, l'homme qui marchait dans sa tête ...

et nous avec ...
C'est à ce titre du livre de Patrick Segal que m'a fait penser le héros d'Avatar. ( livre paru en 1977, "l'homme qui marchait dans sa tête " racontait la paralysie accidentelle d'un jeune homme de 24 ans , parti ensuite faire le tour du monde en fauteuil roulant ). J'explique ,parce que je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître.. Wink
Ce qualificatif pour Jake Sully m'est venu évidemment aussi parce que les avatars sont appelés dans le film "marcheurs de rêve " par les Na'vis , car tels des somnambules, ils vivent une autre existence pendant que leur corps humain est "endormi" et se réveillent dans leur vrai corps quand leur avatar s'endort.

Ce topic est dédié à Jake Sully, parce qu'il n'y a pas que Neytiri, et à Sam Worthington , parce qu'il n'y a pas que Zoë Saldana Laughing



Jake est une idée de génie de Cameron, l'idée d'en faire un homme paralysé est une idée de génie !
Car Jake Sully, cloué dans un fauteuil, peut grâce à son transfert dans son avatar ,marcher courir, vivre des aventures hors du commun exactement comme nous ,spectateurs, assis dans nos sièges, allons pouvoir être projetés dans le monde de l'écran , dans un monde de rêve avec lui : merci la 3D, l'identification joue à plein, avec la voix of et le récit à la première personne. Déjà plus de 6 millions de marcheurs de rêve en France , partis "over the rainbow" !
Eh oui, "nous ne sommes plus au Kansas ici", c'est cette phrase du Magicien d'Oz ( un de mes 5 films- culte) qui nous indique où Cameron situe Pandora. Somewhere over the rainbow. Tout est vert dans le château du Magicien d'Oz, là tout est bleu et luminescent
Et si Dorothy revient de son rêve , Jake ,lui , choisit d'y rester, l'état de la Terre s'étant passablement dégradé entre les deux films..

J'aime l'histoire de Jake Sully, qui commence par la mort , la crémation de son frère jumeau, et s'en va vers une re(co)naissance .
Jake est LE personnage cameronien par excellence , la synthèse de nombreux autres personnages déjà rencontrés dans l'univers de James.
C'est un personnage brisé, physiquement, et moralement, en deuil de son frère jumeau- sa seule famille apparemment- et amené à prendre littéralement "ses godasses" comme le lui dit un personnage de la Compagnie. Jake est invité à habiter un corps qui ressemble à ce Tom , dont on comprend qu'il était LE garçon interessant, grand scientifique érudit et reconnu pour ses travaux,et que tout le monde regrette-cf Grâce qui rejette Jake- . Jake a la "tête vide " , c'est "un abruti" , brisé physiquement, toujours Marine dans sa tête mais bien incapable d'avoir de la valeur aux yeux du Colonel par ex .. seulement un "perdreau à roulette" , un boulet quoi. Avec comme seules armes une âme d'enfant et un courage énorme. Le film est son parcours , du désespoir de l'homme revenu de l'enfer du combat, brisé , et perdu dans ses rêves ( de voler, de marcher ) à celui à qui l'on "offre" la possibilité de redécouvrir ses sensations , ses capacités , et de redevenir le guerrier qu'il est fondamentalement. Si dans un premier temps, il cherche à être reconnu par Quaritch, parce que c'est son référentiel, en tant que Marine,et sa "famille" , il découvre sur Pandora une autre façon d'exister et de se faire reconnaître, en laissant parler d'autres capacités en lui, de respect de l'autre , d'amour,en allant vers le féminin( Grâce, Eywa, Neytiri).
Je trouve passionnants ces aller-retour entre Jake et son avatar, avec son questionnement,son conflit moral ( comment accepter cette liberté retrouvée si c'est pour supprimer celle d'autrui ) cette sensation que l'on a d'étouffer avec lui quand il est dans le caisson, caisson d'ailleurs qui s'avance au début du film exactement comme le cercueil de son frère en route pour la crémation..et dans lequel Jake cogite, rêve et renaît.( Il caresse d'ailleurs ce caisson à la fin du film, geste qui m'avait échappé lors de mes premiers visionnages ,geste de nostalgie pour ce lieu où il a "choisi" , hésité , évolué, ou geste d' adieu à son frère ?...) C'est la survie même de Jake qui est en cause, et s'il ne s'oriente pas plus vite vers les Na'vis, c'est qu'il est paumé, (et au sens propre aussi quand il est perdu dans la jungle ,lors de la première rencontre avec Neytiri),son identité est si fragile , ce que la dégradation de son apparence physique montre d'excellente façon. Nourri par Grâce comme un bébé, il néglige son corps humain, parce que ce qu'il vit comme avatar est bien plus grisant, même si c'est une impasse " qu'est-ce que tu es en train de faire, Jake?"
Il y a un côté suicidaire, passionné dans sa démarche . Et en même temps , l'envie d'aller jusqu'au bout. J'aime beaucoup la scène où il demande à Quaritch, qui lui propose la navette pour aller retrouver ses jambes, un délai supplémentaire pour vivre la dernière étape , celle " où l'on devient un homme" .Il prétexte que c'est pour avoir la confiance totale des Na'vis, mais c'est évidemment une demie-vérité, parce que le processus est pour lui capital, il veut "devenir un homme".
Il ne saura où est sa voie,et quelle est sa cause, qu'au milieu des cendres , dans un lieu de mort et de désolation : la plus belle scène du film à mon avis en ce qui concerne le personnage de Jake. "Paria, traître, j'ai besoin d'eux , ils ont besoin de moi .." "je voulais être un soldat qui apporte la paix." "mais arrive un moment où il faut se réveiller"... ou pas! Jake choisit l'utopie. Lui, le solitaire, le marginal, peut exister pour quelqu'un et se battre pour son amour.

Tout le parcours de Jake est cette évolution,complexe, et devenir un homme, c'est tuer le père, ce qu'il fait en trahissant le Colonel. Pour prendre sa place , puisqu'à terme , il devient Chef suprême du peuple Na'vi, quasiment Général. D'ailleurs l'opposition finale est une histoire personnelle, la guerre est "finie" , c'est un affrontement père-fils.
Alors oui j'ai eu les larmes aux yeux quand Jake s'élance sur Pandora et sent la terre sous ses pieds , parce que la vision de ses jambes mortes qu'il doit porter m'avait déjà bien émue dès le début du film. J'ai été émue quand il rencontre Neytiri comme "un petit enfant" qui fait du bruit, ,quand il est reconnu comme appartenant au Peuple , quand il se métamorphose en grand guerrier ( maquillage et allure impressionnants) et surtout quand il est dans les bras de Neytiri, tout petit enfant bercé et qui va bientôt renaître en homme bleu. Là , j'ai pleuré lol
J'aime ce personnage et c'est son combat personnel qui m'a émue, sa façon de ne jamais abandonner, d'être un combattant comme Cameron les aime , au coeur pur.

Jake c'est Sarah Connor, Ripley, Rose, un personnage "ordinaire" , voire mal en point, qui se révèle et grandit en trouvant une cause . C'est le personnage souvent féminin dans les films de Cameron . D'où tout l'intérêt de le voir incarné par Sam Worthington,grand costaud au regard d'enfant.

Jake emprunte beaucoup à son frère , depuis sa volonté d'aller sur Pandora: " C'était Tommy qui voulait aller sur Pandora " , pas lui, en passant par son avatar qui ressemble à Tom ." Non, il ressemble à toi" lui fait remarquer Norman , et jusqu'à son opposition à l'exploitation de Pandora pour le fric: Tom n'a t-il pas été tué pour quelques dollars ? Il est fidèle à ce frère et vit "pour deux" en prenant son corps , et en réalisant son rêve : rester sur Pandora , in fine

Jake doit devenir un homme et donc un chasseur-guerrier c'est synonyme . Les Na'vis ne sont PAS un peuple pacifique, ils partent en guerre au quart de tour, sont divisés en clans. Ce n'est pas le powerflower, sur Pandora. Extrêmement hostile , en effet, pour preuve la blessure du Colonel(le premier jour) , lui, un dur à cuire qui a connu d'autres enfers..C'est un monde violent et la nature est violente. ce que Cameron exalte , c'est davantage l'intelligence et la compréhension collective de l'équilibre . Il fustige clairement l'exploitation capitaliste de la Terre, c'est dit . Le profit, les actionnaires .
Jake Sully pratique la désobéissance civile, le refus d'exécuter un ordre injuste, - rappelons qu'il ne représente pas son pays , mais une Compagnie privée cherchant le profit maximum-. A aucun moment il n'est dit à quoi sert le minerai si précieux, on connaît seulement son prix.
Jake est un personnage emblématique de toutes les "pertes"et blessures humaines, qui trouve dans un autre monde le pouvoir de courir, aimer à nouveau, et devenir un grand chef de guerre . Il renonce par amour à sa condition humaine mais après de nombreux conflits intérieurs , que les aller-retours répétés entre Pandora et le caisson viennent matérialiser.
Jake ne veut pas être "un" soldat , il veut être un grand soldat, prendre la place du père , être celui qui fédère, mais pour apporter la paix, à la différence de Quaritch.Il a le courage et la volonté de ne pas être un "ex-marine" , de continuer à être quelqu'un.
Ses jambes, il peut les retrouver en restant humain,
en suivant Quaritch, et son dilemne est de refaire sa vie à l'identique : retrouver sa place de Marine en suivant la figure paternelle, ou se tourner vers la figure maternelle Pandora(Eywa)-Grâce-Neytiri, et explorer une autre façon de grandir . Quaritch n'est pas "nul"ou caricatural comme j'ai pu le lire ici ou là , il est le "modèle" masculin et professionnel de Jake, son "idéal" de Marine, celui qui peut le "reconnaître",reconnaître sa valeur, lui qui souffre de non-reconnaissance ( pas de savoir scientifique, tête "vide" , handicap etc) .Mais Grâce va le reconnaître aussi , pour son courage , Neytiri aussi, Eywa le choisit , pour son courage egalement et son coeur d'enfant. Il y a bien deux possibilité pour Jake. Un choix personnel, d'identification, de modèle, même si Cameron en fait un grand guerrier, et donc lui permet de gagner sur les deux tableaux: Pandora ET la force du guerrier d'exception ( magnifique et glorifié par les images et les actes de Jake )
Enfin, le choix ultime, d'abandonner sa peau d'humain, ce qui n'est pas "rien" comme choix.

J'adore ce film et je ne suis pas écolo, mais Cameron non plus, son film est essentiellement humaniste. et ouvertement pour la guerre de libération, d'indépendance : il exalte les guerriers na'vis, la guerre juste, l'idéal qui justifie l'engagement , et non la guerre sale , "l'enfer " dont parle Jake. Film politique au sens large, sur toutes les oppressions et les luttes pour la libération.
J'aime les personnages de James Cameron, leurs interrogations , leurs hésitations entre le féminin et le masculin ,entre la figure -effrayante ici d'un père imaginaire- paternelle etla figure maternelle, j'aime les essais d'impossible synthèse dans ses femmes guerrières, ses mères-soldats et ses héros mélancoliques cherchant à renaître,ou traverser le temps pour l'amour d'une femme, terriblement romantiques, tombant amoureux d'une photo, ou changeant d'espèce par amour.

J'ai aimé le souffle épique de la bataille, j'ai aimé le vol de Jake et Neytiri , filmé comme une scène d'amour,comme la scène de Jack et Rose à l'avant du Titanic, j'ai aimé la transformation de Jake en guerrier na'vi, son charisme, j'ai aimé le parcours de Jake, et toute la réflexion cameronienne sur le corps, le regard: j'ai aimé comment Jake recouvre la liberté, de bouger, d'aimer, dans un corps étranger. J'aime l'illustration par Cameron du mythe de la "frontière" typiquement américain et qui se joue là dans l'espace. J'ai aimé que ce soit une version amplifiée de Danse avec les loups, de Pocahontas et que sais-je encore...Enfin j'ai adoré retrouver tous les thèmes chers à Cameron, sa capacité à déployer la plus grande technologie pour nous émouvoir avec juste des lucioles ou un regard. J'ai aimé son "je te vois" , la vérité derrière les masques, =l'essentiel est invisible pour les yeux...
Ce film est magnifique . Comme d'habitude, Cameron brasse les archetypes et certains trouvent ça "simpliste" alors que c'est seulement universel et humain.
Et comme Cameron, j'ai lu, enfant , Edgar Rice Burroughs Wink

Ce n'est pas le moindre paradoxe du film que d'être en même temps un film qui exalte l'amour, mais aussi les qualités guerrières, le héros fédérateur, et charismatique :Jake est magnifique en espèce de guerrier sioux-na'vi quand il chevauche Toruk .






Et pour aller à l'essentiel,il faut parler de Sam Worthington





Alors je veux bien que Zoë mérite l'Oscar, mais lui aussi dans ce cas!
J'ai découvert Sam dans "Terminator Renaissance" , où franchement, on ne voyait QUE lui Pas très difficile d'être plus charismatique que Bale , qui a le charisme d'un parpaing , mais bon, fallait le faire






Voili-voilou, au sujet d'Avatar Mort de Rire
Donc oui, j'avais aussi craqué un câble pour Sam, on l'aura compris ! lol Un Russell Crowe bis, à mon avis .
_________________


Revenir en haut
Calypso
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 1 536
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 4 Juil - 22:38 (2012)    Sujet du message: Page ciné... Répondre en citant

Ai vu To Rome with love, bof et The amazing spiderman ...bof aussi. Je vote pour qu'Andrew Garfield continue à faire des petits films indés plutôt que de gâcher son talent dans des blockbusters qui ne le méritent pas! Rolling Eyes
_________________


Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2011
Messages: 759
Localisation: Pays de la Loire

MessagePosté le: Jeu 5 Juil - 03:33 (2012)    Sujet du message: Page ciné... Répondre en citant

Oui mais le seul intérêt de ce nouveau Spiderman, c'est Andrew Garfield !J'aime beaucoup cet acteur.

Vu un chef d'oeuvre, vraiment !

.
Ce film est un chef d’œuvre, sur lequel plane l’ombre de Dostoïevsky autant que celle de Goethe : c’est russe, très russe, et -quoique « librement inspiré »- , en fait très fidèle à l’esprit du Faust de Goethe, dans sa démesure, dans sa dimension « d’œuvre ultime « , prétendant embrasser tous les mystères de la vie humaine. Goethe a écrit Faust pendant… 60 ans ! passant de l’évocation des tourments du jeune homme romantique et torturé aux méditations du Sage de Weimar qu’il est devenu à la fin de sa vie.
A la vision du film, c’est Cioran qui vient en tête : « Si Dieu gouverne le monde, on n’y comprend rien. Par contre si c’est le diable, alors tout s’explique », et Wagner dit quasiment la même chose, quand il explique croire au mal qui mène le monde.
C’est Cioran aussi avec sa formule sur l’inconvénient d’être né, puisque l’on entend que « Ne pas naître, c’est le plus grand bonheur » et que les soldats remercient pour la mort qui leur a été apportée. De tout ça « il faut savoir en ricaner tranquillement ».
Donc sans oublier l’humour, l’ironie, et l’auto-dérision, omniprésents dans le film…
à propos du voyageur « il est fou ? » « non, il est russe » ou de l’homme « bizarre.. ? oui, c’est un philosophe » L’acteur Anton Adasinskiy, clown russe célèbre, incarne un diable impressionnant, apportant à son personnage une ambiguïté incroyable, en le rendant terrifiant et touchant, grotesque et dérisoire…
Goethe : « De la création, déroulez les tableaux
Et passez au travers de la nature entière
Et de l’enfer au ciel
Et du ciel à la terre. » Il me semble que Sokourov réalise ce souhait dans cette adaptation vertigineuse. Faust cherche à connaître l’origine de la vie, à repousser les limites humaines, à réaliser ce rêve promethéen du savoir absolu et de toute-puissance, « ce que l’on sait est inutile » , alors, ce que l’on ignore est utile lui fait remarquer le diable. L’amour et la beauté comme salut, mais si évanescent…
Il faut repenser à ce que Goethe dit de l’existence humaine : « La vie nous impose une série ininterrompue de renoncements, jusqu’à ce qu’elle nous impose de renoncer à nous-mêmes. »(Poésie et vérité)
Sokourov réussit une oeuvre foisonnante, fantastique,d’une beauté et d’une force incroyables, un long poème plein de fièvre et de désespoir,qui s’achève magnifiquement entre geysers d’Islande et murs de lave pétrifiée.
J’ai trouvé ça superbe d’exigence intellectuelle et de radicalité, enthousiasmant même, comme toute œuvre forte , belle et profonde, passionnant de bout en bout. On a rarement l’occasion de voir quelque chose d’aussi fort à l’écran ! Alors certes, c’est difficile à recommander, c’est sans doute difficile d’accès, mais je sais que certaines scènes ne s’effaceront pas de mon esprit, c’est tellement beau ! (Le miroir du début par exemple) ça me donne envie de voir les trois autres films, Moloch , Taurus et Le soleil. Mais indépendamment de la tétralogie, ce Faust se suffit à lui-même. On comprend l’unanimité du Jury de Venise !

_________________


Revenir en haut
Wolfinette


Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2011
Messages: 1 801
Localisation: Grenoble

MessagePosté le: Jeu 5 Juil - 22:47 (2012)    Sujet du message: Page ciné... Répondre en citant

Ah Elisabeth pour une fois que tu es d'accord avec Darren Aronofsky  Mr. Green  Je n'ai pas vu le film, mais ta critique est très intéressante  Okay


Hier je suis allée voir The Amazing Spider Man, très bon divertissement, Garfield et Stone sont mes petits chouchou en ce moment  Smile  Mais je suis sortie avec une impression plutôt mitigée... Je n'ai pas retrouvé le coté comics que j'avais beaucoup aimé dans les films de Sam Raimi. D'une, y avait peu de place pour la nouveauté avec ce reboot mais j'ai trouvé les passages "inédits" pas hyper transcendants... Certes The Amazing Spider-Man approfondi plus les personnages, leurs sentiments, tout ca tout ca et Andrew Garfield est vraiment bon dans ce domaine, mais un comics c'est fun avant tout, (enfin ce genre de comics et surtout Spidey), et puis bien que j'aime beaucoup Andrew Garfield, je ne me suis pas hyper attachée à son Spidey finalement... Rolling Eyes  Mais bon, le lezard il envoie plein la vue, j'ai kiffé Emma Stone en Gwen Stacy et le caméo de Stan Lee mais bon vivement qu'on ai une suite pour qu'on se mette du neuf sous la dent !  Very Happy
_________________


Revenir en haut
Shadow


Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2011
Messages: 1 929
Localisation: Rhône

MessagePosté le: Jeu 5 Juil - 23:19 (2012)    Sujet du message: Page ciné... Répondre en citant

Je reviens du film et j'ai été agréablement surprise. Je m'attendais à rien, après tout... pourquoi faire un remake si tôt ? Je suis allée le voir au départ surtout car j'aime bien aussi Andrew Garfield & Emma Stone et je me préparais à trouver le film limite nul. Mais finalement je l'ai trouvé réussi. Un bon divertissement avec des effets spéciaux superbes, de l'action, de l'humour (coup de coeur pour la scène de combat sur fond de musique classique Mr. Green ). Bon par contre il y a des heureuses coïncidences, des choses inexpliquées ou bâclées, ... Mais bon, le film est quand même déjà assez long alors il fallait passer vite sur certaines choses. L'oncle & la tante ne sont pas aussi attachants que dans les précédents Spider Man & la mort de l'oncle Ben traitée trop vite... on est pas aussi émus qu'on devrait l'être. Et la poursuite de son tueur est abandonnée sans trop d'explications ?! Grosse faille de côté-là. Mais à part ça, j'ai bien aimé et j'ai trouvé Andrew Garfield convaincant alors que je ne le voyais pas trop jouer ce rôle.

edit : Ah et j'avais aussi vu Blanche Neige & le Chasseur. Beau esthétiquement (décors, gros plans...) , Chris Hemsworth assez joli à regarder aussi... Heureusement qu'il y a Charlize en méchante parce que sinon le film est fade. J'avais beauuuucoup de mal à être du côté des gentils!  
_________________

~ everything you want
to be you is you.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Calypso
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 1 536
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 6 Juil - 09:53 (2012)    Sujet du message: Page ciné... Répondre en citant

Concernant Spiderman c'est assez paradoxal parce que je trouve le scénario meilleur...par exemple toute la partie scientifique est bien mieux traitée que dans les Sam Raimi, Peter Parker est beaucoup moins un pauvre loser et plus un ado normal et tout ça j'ai trouvé que c'était une bonne idée, tout se voulait plus réaliste...même l'histoire d'A! Et Andrew est super....mais au final je crois que j'ai été plus touchée par la version Sam Raimi...même si j'avoue que Spiderman c'est pas plus mon truc que ça je trouve tjs les méchants too much et caricaturaux...et je préfère nettement la noirceur de Batman ou le cynisme de Kick ass! Concernant Tobey je trouve certaines critiques un peu dures...certes Andrew est très bon mais je ne trouve pas non plus qu'il surclasse Tobey! Ils sont tellement différents que ce n'est pas comparable à mes yeux!
Et puis y'a quand même un gros bémol sur ce film...c'est qu'il arrive trop tôt!!!! On n'a pas encore eu le temps d'oublier les autres!!!
Bref je trouve qu'Andrew devrait retourner faire des films où on lui offre des scénarios et un univers singulier! Et Marc Webb dont j'adore 500 jours ensemble à cette fois ci raté son coup...peut-être que lui aussi devrait revenir à des films moins commerciaux et à petit budget...


 
Citation:

 Heureusement qu'il y a Charlize en méchante parce que sinon le film est fade. J'avais beauuuucoup de mal à être du côté des gentils! 


+1
_________________


Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2011
Messages: 759
Localisation: Pays de la Loire

MessagePosté le: Ven 6 Juil - 17:51 (2012)    Sujet du message: Page ciné... Répondre en citant

J'ai vu Spiderman aussi,c'est souvent très beau- exemple la scène des parapluies à la fin- plus subtil et humain,en fait ça perd le côté cartoon, pour plus de sensibilité.Je préfère clairement Garfield à Maguire, donc j'ai tendance à préférer ce film. Dans ce film, Peter fabrique ses câbles, et j'ai trouvé ça plus intéressant que la vision "adolescent qui découvre ce que son corps est capable de lancer" -lol- de Raimi. J'en parlais en sortant du film et un fan m'a dit que dans le Comics, c'est ça, il fabrique son système d'accrochage. il semblait trouver ce film plus fidèle aux BD.. Là c'est un argument sur lequel je n'ai aucun avis Wink Mr. Green mais je trouve ça plus intéressant, ça lui donne un côté Ironman ou Batman, dans la fabrication de son personnage.
Pour ce qui est de la poursuite de l'assassin de l'oncle, c'est à mon avis mis en réserve pour la suite..
Et j'ai été contente de revoir Sally Field ! Okay
Oui, en fait, je préfère ce film Mr. Green
_________________


Revenir en haut
Wolfinette


Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2011
Messages: 1 801
Localisation: Grenoble

MessagePosté le: Ven 6 Juil - 18:26 (2012)    Sujet du message: Page ciné... Répondre en citant

En fait je trouve que certes le film perd le coté cartoon des films de Raimi, mais il gagne pas plus en sensibilité, comme le dit Shadow, la mort d'oncle Ben est passée assez rapidement et l'on est pas spécialement ému...Dans les films de Raimi ce genre de scène avait plus d'impact parce qu'elle tranchait avec le fameux coté cartoon, là, tout est sur la même longueur d'onde...Par contre c'est vrai que The Amazing Spider Man est plus fidèle pour le lancement de toile puisqu'effectivement, dans le comics il se les fabrique mais bon c'est un détail je trouve  Mr. Green
_________________


Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2011
Messages: 759
Localisation: Pays de la Loire

MessagePosté le: Sam 7 Juil - 03:20 (2012)    Sujet du message: Page ciné... Répondre en citant

Citation:
Par contre c'est vrai que The Amazing Spider Man est plus fidèle pour le lancement de toile puisqu'effectivement, dans le comics il se les fabrique mais bon c'est un détail je trouve

Non, ce n'est pas un détail du tout, car le film s'attarde bien plus sur la construction du personnage et également sur le côté scientifique de Peter.
Le film de Sam Raimi se voulait davantage une métaphore de l'adolescence chez les garçons,avec la découverte de ce truc blanc qui gicle de plus en plus loin Laughing C'est une autre façon d'aborder le sujet, et la façon dont Marc Webb traîte l'histoire m'a davantage intéressée, ça se rapproche plus de Batmans begins, ou de Xmen que du spiderman de Tobey. C'est plus "réaliste".
J'ai beaucoup aimé aussi l'accent mis sur la transformation corporelle de Peter, les mains qui collent, la force, les capacités de type Parkour, agileté etc avant de passer aux possibilités de "câblage." J'ai trouvé que ça avait un côté "La mouche" de Cronenberg , et Hulk aussi. Toute la partie piqure de l'araignée est beaucoup plus flippante que dans le film de Raimi!


Citation:
la mort d'oncle Ben est passée assez rapidement et l'on est pas spécialement ému...Dans les films de Raimi ce genre de scène avait plus d'impact parce
qu'elle tranchait avec le fameux coté cartoon, là, tout est sur la même longueur
d'onde...


Mais bien sûr que l'on est moins émus par le mort de l'oncle, parce que le film insiste bien davantage sur les parents de Peter, sur leur disparition, sur le traumatisme de l'absence du père- très belle scène des lunettes! - sur le fait que Peter est à la recherche d'une identité,qu'il est abandonné, sans savoir s'il est orphelin..Tout celà, c'est différent du film de Raimi. Il ne s'agit pas d'opposer les deux films, mais l'approche est différente.Marc Webb insiste plus sur le traumatisme familial, ce qui rapproche Spiderman de Batman. Peter est un enfant adopté, et /ou orphelin, ce qui est traîté dans la bD et que Raimi avait passé sous silence;donc forcement, l'oncle prenait plus de place, celle d'un père..là, c'est clairement pas ça !D'où le fait que tu n'aies pas été émue.Mais moi au contraire , je suis plus sensible au developpement de l'absence des parents , et ça m'émeut ...  


Vu ce soir un tout autre genre, et c'est ça que j'adore au cinéma !



J'ai trouvé ça drôle et mélancolique à la fois,vraiment très agréable,même si le plus souvent on rit de crainte d'avoir à en pleurer si l'on s'attarde trop...Absurde, illusion du bonheur, vaudeville : du pur Woody Allen, donc, plutôt réussi,contrairement aux avis que j'ai pu lire.C'est toujours aussi brillant, même si sans surprise. Mais je suis une fan inconditionnelle, je crois
"Avec l'âge vient la sagesse? non, avec l'âge vient l'épuisement." "Comme l'a dit un abruti : c'est la vie."
"Si tu as un contact avec Freud, dis-lui de me rembourser"

Penelope Cruz est particulièrement excellente dans le film, ainsi que l'actrice italienne qui interprète Milly,la très jolie Alessandra Mastronardi


_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:12 (2016)    Sujet du message: Page ciné...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    the good wife Index du Forum -> the good wife -> Lockhart & Gardner Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 318, 19, 2032, 33, 34  >
Page 19 sur 34

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com